le storeCatalogueKwaidan
 Kwaidan

Galerie d'images

Détails

Public : Tous publics

Nationalité : Japon


Réalisé par : masaki kobayashi

Avec : noboru nakamura

partager :

Kwaidan

un film de masaki kobayashi


détails techniques

Sortie : le 30/11/1999

Couleur : Couleur

Audio : mono

Restauration : Version restaurée


indisponible Ajouter au panier 12,99

détails techniques

Sortie : le 09/09/2006

- Restauration : Version restaurée

- Durée : 188

- Langue : Japonais

- Sous-titres : Français

- Couleur : Couleur

- Audio : mono

contenu DVD

- Bandes-annonces

- Galerie photos


Synopsis

LES CHEVEUX NOIRS : Un samouraï de rang inférieur poussé par l'ambition abandonne son épouse, se remarie avec la fille d'une riche famille de la capitale. Quelques années plus tard, rongé par le remords, il retourne en pleine nuit chez sa première femme... LA FEMME DES NEIGES : Deux bûcherons pris dans une tempête de neige passent la nuit dans un refuge. Apparaît alors une femme terrifiante qui tue l'un des deux hommes de son souffle glacial. Elle consent à épargner l'autre, un beau jeune homme, à condition qu'il ne raconte jamais ce qu'il a vu. Quelques années plus tard, l´homme est marié à une femme douce, belle, a tout oublié de cette nuit... HOÏCHI SANS OREILLES : Dan-no-Ura est le lieu d'étranges apparitions depuis la fameuse bataille navale qui vit la défaite, quelques siècles auparavant, du clan Heiké face au clan Genji. Hoïchi, jeune aveugle, talentueux conteur de l'épopée des Heiké va réveiller à ses dépens les guerriers fantômes du clan déchu. DANS UN BOL DE THE : Un jour, l'image d'un homme flotte au fond du bol que s'apprête à boire un samouraï. D'abord intrigué, ce dernier finit par avaler son thé. Mais une nuit qu'il est de garde au château, l´homme du bol apparaît devant lui...

+ sur le film

Adaptation grandiose des récits de Lafcadio Hearn (1850-1904), poète bohême irlandais qui vécut au Japon (il y enseignait l'anglais), ces quatre histoires fantastiques sont d'abord une formidable invitation à la culture japonaise, à sa sensibilité. Elles sont aussi, surtout, du point de vue du réalisateur, quatre clés pour comprendre le Japon de l'après-guerre à l'image des personnages du film tourmentés par les fantômes de leur mauvaise conscience. Prix spécial du Jury à Cannes en 1965, Kwaïdan est un monument du cinéma indépendant, le seul film en couleurs de Masaki Kobayashi, un des plus grands esthètes du cinéma japonais. Fabrice Arduini.

Mishima Dès 14,99
Le Grand Attentat Dès 12,99
Okita le pourfendeur Dès 12,99
Sanjuro Dès 14,99
Rebellion Dès 12,99
Le Sabre infernal Dès 9,99

Rebellion Dès 12,99

Patterns Dès 12,99
Nuages flottants Dès 14,99
La Rue de la mort Dès 12,99
Le Repas Dès 12,99
Libre comme le vent Dès 12,99
Satan, Mon amour Dès 12,99
Kié la petite peste Dès 12,99