le storeCatalogueBaby cart 4 - l'Âme d'un père, le coeur d'un fils
 Baby Cart 4 - L'Âme d'Un Père, Le Coeur d'un fils

Détails

Public : Interdit aux moins de 12 ans

Nationalité : Japon


Réalisé par : buichi saito

partager :

Baby Cart 4 - L'Âme d'Un Père, Le Coeur d'un fils

un film de buichi saito


détails techniques

Sortie : le 08/12/2006

Couleur : Couleur

Audio : mono

Restauration : Version restaurée


indisponible Ajouter au panier 12,99

détails techniques

Sortie : le 09/02/2008

- Restauration : Version restaurée

- Durée : 81

- Langue : Japonais

- Sous-titres : Français

- Couleur : Couleur

- Audio : mono

AUSSI DISPONIBLE EN COFFRET DVD :

- Coffret Baby Cart - L'intégrale


Synopsis

Ittô Ogami est payé pour éliminer O-Yuki, une redoutable femme guerrière qui servait dans la garde d'élite de son suzerain jusqu'au jour où elle fut atteinte d'une inexplicable folie meurtrière. Sa mort évitera au fief l'ingérence du pouvoir central. Ogami retrouve bientôt O-Yuki, fille d'une grande beauté qui se bat seins nus (et tatoués) pour mieux déstabiliser ses adversaires. Il comprend bientôt la tragique raison qui pousse O-Yuki à tuer les samouraïs de son clan, mais ne renonce pas pour autant à honorer son contrat. Au même moment, un combat d'une toute autre ampleur attend Le loup à l'enfant : prévenu par ses espions, Retsudô Yagyû est déjà sur les lieux, prêt à défier Ogami en combat singulier.

+ sur le film

Sollicité sur d'autres productions de Katsu (dont Hanzô the Razor), Misumi est remplacé par Buichi Saitô, ancien réalisateur de comédies, de films d'action à succès aux studios Nikkatsu. Plus narratif, de forme plus classique que les opus précédents, cet épisode est extrêmement fidèle à la série Manga. Itto Ogami continue son errance, sa réputation est légendaire, les clans dont il traverse les provinces vont lui confier à prix d'or les missions les plus désespérées. Le principal attrait de ce 4ème volet tient au traitement des personnages. Daigorô, le jeune fils d'Ogami, tient quasiment le premier rôle.Il prend un peu d'ampleur (il grandit) tandis que son père se révèle moins invulnérable qu'à l'accoutumée (on craint même pour sa vie à la fin du film)., puis... Oyuki, la tueuse tatouée, fait son apparition. Personnage féminin beau, tragique, typique des oeuvres de Kazuo Koike.